24 octobre 2016

Un clavier Penclic C2 marqué en BÉPO m’a été fourni par la société Zenlap pour test. Il s’agit d’un clavier compact fin et plat, très proche d’un clavier d’ordinateur portable.

Premières impressions

À l’ouverture de la boite, y’a pas à dire le clavier en lui même est beau, la petite montagne sur le haut du clavier choque en premier lieu mais le clavier étant très plat il faut une partie plus épaisse pour y loger l’électronique et — première bonne surprise — les trois ports USB intégrés (d’après la boite il ne devait y en avoir que deux.).

Les 3 ports USB derrière la montagne
Le marquage


Le marquage est de bonne qualité, et pour les particularités du BÉPO on fait même très bien la différence entre le tiret cadratin et le demi-cadratin contrairement à certains claviers concurrents. Les trucs étranges côté marquage certains caractères AltGr sont placés bien à droite de la touche, d’autres plus au centre. Le point du pavé numérique n’est pas marqué mais bien présent en appuyant sur H. Pour la couche fn certaines touches ont le droit au logo et d’autre le nom complet. Si un logo pour imprime écran n’existe pas, un petit haut parleur barré passerai mieux que « Silence ! » en toute lettre.

Le layout

Le clavier est un « 105 touches » (79 physique) et en disposition ISO, compact, le logo de Penclic prend la place de la fenêtre ou de la pomme sur la touche Super, pourquoi pas, ça ne privilégie aucun OS comme ça. Il n’y a pas de touche Menu, mais en même temps, qui l’utilise ?

À l’utilisation

Sous les doigts, le clavier se ressent comme n’importe quel clavier des ordinateurs portable actuel. On faut bien la distinction entre les touches et les capteurs sensoriels pour replacer ses doigts en position de repos. Par contre quelques rares fois la frappe n’est pas prise en compte (lorsque l’on appuis pas bien au centre de la touche) ou la touche heurte le plastique avant d’être frappée (j’ai surtout remarqué ça pour la flèche de droite et les touches fonctions)

Le pavé numérique

Ah, le pavé numérique ! Gros point faible de tout clavier compact, celui du Penclic C2 ne déroge pas à la règle en tout cas sur PC, car sur Mac il est mieux intégré.
⁃Sur PC (testé sous Windows 10) pour activer le pavé numérique il faut faire la combinaison Fn+F11 taper ses chiffres normalement et ensuite le désactiver via Fn+F11 sinon il va falloir maintenir Fn pour taper certaines lettre. Ajouter un pavé numérique externe n’arrange rien car il vous faudra quand même l’activer et le désactiver à chaque utilisation (testé avec un clavier fullsize en guise de pavé externe).
⁃Sur Mac (testé sous MacOS X.10) vu qu’il n’y a pas besoin d’activer le pavé numérique — ça n’existe pas sous Mac — il suffit de maintenir enfoncer la touche Fn et de taper les chiffres, et simplement relâcher Fn pour repasser aux lettres. Ce qui le rend bien plus facilement utilisable que sur PC (deuxième bonne surprise du clavier).

Autres remarques

Troisième bonne nouvelle les ports USB sont assez alimentés pour y brancher une Clef USB (je sais ça se fait pas mal de nos jours, mais avant à part une souris on ne pouvait pas mettre grand chose sur les USB du clavier), mais pas un disque dur qui a besoin de deux ports USB pour fonctionner.
Le clavier est plat et fin, il ne surélève donc pas les mains ce qui le rend très agréable, en revanche sa finesse le fragilise et le plastique plis facilement, je conseil de le mettre dans son carton (qui rentre facilement dans un sac à dos) pour le transporter.
La touche Entrée est un peu étroite à mon goût mais à l’utilisation ça ne dérange pas.
La couche Fn est bien pensée. Les touches Silence, Son+ et Son- sont placées au même endroit que sur mon Sony VAIO, les touches Page Up, Page Down, Début et fin sont logiquement placées sur les flèches. Seul reproche, la touche VerrNum aurai mérité sa touche à elle pour une utilisation PC.
Une petite faute d’orthographe s’est glissée dans le manuel rapide, « problémes » au lieu de « problèmes »

Conclusion

Si vous cherchez un clavier Compact, le Penclic C2 est un très bon choix, son seul défaut étant commun à tous les compact (pavé numérique) on ne va pas en tenir compte.

Points forts

⁃Clavier plat
⁃Marquage BÉPO
⁃3 ports USB
⁃Deux fois moins cher qu’un clavier TypeMatrix

Points faibles

⁃Pavé numérique (sur PC)
⁃Mais deux fois plus cher qu’un clavier fullsize standard

Comparaison avec d’autres clavier marqués BÉPO

⁃Les touches ne glissent pas et on arrive à mieux se diriger en aveugle contrairement au Logic Keyboard qui glisse et où on est décalé au bout de quelques secondes.
⁃On sent bien les repères sensoriels, contrairement aux autocollants où leur hauteur masque ces repères.
⁃On fait bien la différence visuellement entre le tiret demi-cadratin et le tiret cadratin contrairement aux autocollants de la Caverne d’Ébani où les deux se ressemblent

En haut Autocollants La Caverne d’Ébani sur clavier VAIO, au milieu Clavier Penclic C2, en bas Clavier Logic Keyboard Ergoneos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *